Le pronostic

Comment interpréter les résultats ?

LE CONCEPT

Le taux de survie à 5 ans est un critère souvent utilisé en oncologie. C’est une notion statistique tirée des résultats d’études scientifiques portant sur un grand nombre de malades. Il se réfère au pourcentage de patients qui vivent au moins 5 ans après le diagnostic de leur cancer. Beaucoup d’entre eux survivent plus de 5 ans après le diagnostic, et le taux de 5 ans est utilisé pour établir un standard de discussion du pronostic. Ce taux exclut les patients décédés d’autres maladies et est considéré comme la façon la plus pratique d’établir le pronostic des patients ayant un type et un stade précis de cancer.

LES CHIFFRES

Les pourcentages

Ils sont basés sur des malades dont le cancer a été diagnostiqué et traité initialement il y a plus de 5 ans. Chez les patients diagnostiqués plus récemment, on peut s’attendre à un pronostic plus favorable, en raison des progrès thérapeutiques qui sont apparus depuis.

Globalement


La mortalité par cancer du poumon chez l’homme baisse significativement de 1,2 % par an depuis 1992. En revanche, chez la femme, la mortalité augmente de presque 4 % par an depuis près de 30 ans.

Le taux de survie nette à 5 ans est maintenant de près de 20 % et de l'ordre de 10 %, à 10 ans.
 
Selon le stade

Les taux de patients en vie à 5 ans sont présentés ci-dessous

Pronostic à 5 ans

  • Stade 0 : 100 %
  • Localisé (IA, IB et IIa) : 55 %
  • Localement avancé (IIB et IIIA) : 25 %
  • Avancé (IIIB et IV) : 5 %

Mise à jour

27 novembre 2018