Les protocoles usuels

Les « grands classiques »

  • Cancer du sein : docétaxel, paclitaxe, vinorelbine, capécitabine, éribuline
    • Protocole « CMF » cyclophosphamide, méthotrexate, 5-Fluoro-Uracile
    • Protocole « FAC » 5-Fluoro-Uracile, Adriblastine™, cyclophosphamide
    • Protocole « FEC » 5-Fluoro-Uracile, épirubicine, cyclophosphamide
    • Protocole « Epi-Tax » Epirubicine – Taxotère
  • Cancer de l'ovaire : carboplatine, paclitaxel (Taxol), gemcitabine, Caelyx
    • Protocole « TC » Taxol™, cisplatine ou carboplatine(Carbo-Taxol) 
    • Protocole « CC » cyclophosphamide, cisplatine 
    • Protocole « CHAP » cyclophosphamide, hexaméthylmélamine, Adriblastine™, platine
  • Cancer du testicule
    • Protocole « BEP » bléomycine, étoposide ou VP-16, platine
    • Protocole « EP » sans la bléomycine
  • Cancer du poumon : cisplatine,carboplatine vinorelbine,pemetrexed, docétaxel, paclitaxel
    • Protocole « EP » Etoposide + cisPlatine
    • Protocole « NP » Navelbine™ + cisPlatine
  • Cancer du côlon: 5FU, capécitabine, oxaliplatine, irinotécan
    • FOLFOX ou XeLOX
    • FOLFIRI
    • FOLFIRINOX
  • Maladie de Hodgkin 
    • Protocole « MOPP » moutarde azotée, Oncovin™, procarbazine, prédnisolone
    • Protocole « ABVD » Adriblastine™, bléomycine, vinblastine, dacarbazine
  • Lymphomes non hodgkiniens
    • Protocole « ACVBP » adriblastine, cyclophosphamide, vindésine, bléomycine, Prédnisone
    • Protocole « CHOP » cyclophosphamide, adriamycine, vincristine, Prédnisone
  • Cancer de la vessie
    • Protocole « MVAC » méthotrexate, vinblastine, adriblastine, cisplatine 
    • Protocole gemcitabine-CDDP
  • Cancer de la prostate : docétaxel, cabazitaxel

L’association chimiothérapie & radiothérapie

Les médicaments anticancéreux peuvent intervenir, non pas seuls, mais également en potentialisant l'effet d'autres thérapeutiques, comme la radiothérapie. Par exemple, les agents se liant à l'ADN peuvent potentialiser l'effet de la radiothérapie. Ils peuvent intervenir à toutes les phases du cycle cellulaire et, le plus souvent, sur la phase la plus active, c'est-à-dire la phase de synthèse. Néanmoins, certains produits sont plus spécifiques de certaines autres phases comme les alcaloïdes de la pervenche pour la phase de mitose par exemple.

POUR CONCLURE…

FAMILLE

CHEF DE FILE

AUTRES

CIBLE

TOLÉRANCE

INDICATIONS

Alkylant

Cyclophosphamide

Ifosfamide

ADN

Neutropénie
Toxicité vésicale

Sein
Poumon

Sels de platine

Cisplatine

Carboplatine Oxaliplatine

ADN
Protéines cytoplasme
Mitochondries

Néphrotoxicité
Neuropathie
Anémie
Vomissements

Très larges
Oxaliplatine : côlon, pancréas

Alcaloïdes de la pervenche

Vincristine

Vinorelbine

Microtubules : inhibe la polymérisation

Neurotoxicité

Poumon,
Sein
Leucémies

Taxanes

Paclitaxel

Docétaxel
Carbitaxel

Tubuline : inhibe la dépolymérisation

Neurotoxicité
Alopécie
Neutropénie

Sein
Ovaire
Poumon
ORL

Inhibiteurs des topoisomérases

Irinotécan

Topotécan

Topoisomérases I

Diarrhées

Côlon

Etoposide

 

Topoisomérases II

Neutropénie

Poumon
Testicule

Anthracyclines (doxorubicine)

Farmorubicine
Caelyx
Myocet

Cardiotoxicité
Neutropénie
Alopécie

Très larges
Sein

Antimétabolites

5FU

Méthotrexate

Capécitabine
Ralitrexed
Permetrexed

Inhibe la TS
Inhibe la DHFR

Mucite
Diarrhées
Neutropénie
Néphrotoxicité

Très larges
Côlon
Sein
Ostéosarcome

Mise à jour

28 septembre 2017