La prévention

L'hygiène de vie

ARRÊTEZ DE FUMER ET DIMINUEZ VOTRE CONSOMMATION D'ALCOOL

Des scientifiques avaient calculé, il y a plus de 25 ans, qu’une consommation raisonnable d’alcool, soit moins d'un demi litre par jour, et de tabac, soit moins de 10 cigarettes par jour, permettrait de réduire l’incidence du cancer de l’œsophage chez l’homme de 85 %, ce qui ferait du cancer de l’œsophage un cancer rare !

De plus, l’abandon de l’habitude de boire un alcool fort mélangé à une boisson chaude, à lui seul, entraînerait une diminution de moitié de l’incidence du cancer de l’œsophage dans le nord de la France, en Bretagne et en Normandie.

Il est maintenant établi que l’arrêt de l’abus d'alcool, qui semble jouer un rôle dans les phases finales de la cancérogenèse, pourrait avoir un effet rapide.

Enfin, plusieurs études ont montré que les apéritifs anisés et, à moindre degré, la bière sont plus dangereux que les autres alcools ainsi que le tabac brun et les cigarettes à forte teneur en nicotine.

MANGEZ DES LÉGUMES...

La consommation de légumes et surtout de fruits diminuent le risque de cancer de l’œsophage de type épidermoïde.
A l’inverse, un apport nutritionnel insuffisant augmente le risque de développer la maladie.

LUTTEZ CONTRE L'OBÉSITÉ

Ce que l'on sait...

Le gain de 5 kg/m² d'indice de masse corporelle (
IMC ) augmente le risque relatif de développer un adénocarcinome de l’œsophage de 52 %.

Ce que l'on peut faire...

Améliorer son alimentation pour perdre un peu de poids est aussi un moyen de diminuer le risque de reflux gastro-œsophagien et donc d’adénocarcinome œsophagien comme l’a montré l’étude
Million Women .

Le traitement du reflux gastro-oesophagien

Si vous souffrez d'un reflux gastro-œsophagien associé ou non à un œsophage court et à une muqueuse de type Barrett, il est important de vous faire suivre régulièrement pour surveiller l’apparition ou la modification de toute lésion dysplasique de la partie basse de votre œsophage.

Dans le cas d’une muqueuse de Barrett, certains spécialistes recommandent de pratiquer une fibroscopie tous les trois ou cinq ans et plus fréquemment en cas de dysplasie.


La mise en route d’un traitement efficace contre l’acidité gastrique est aussi très importante.

L'éradication d'une infection à //Helicobacter pylori//

L’utilité de l’éradication de l’infection à Helicobacter pylori n’est pas prouvée scientifiquement, mais elle demeure importante dans certaines maladies bénignes de l’estomac comme l’ulcère.

Son efficacité, dans la prévention du cancer de l’œsophage, fait l’objet de recherches.

Prévention utile ou non ?

  • Efficacité reconnue
    • Arrêt du tabac et de l’abus de l’alcool
  • Efficacité possible
    • Traitement des reflux
    • Élimination de la muqueuse de Barrett
    • Éradication d’une infection à Helicobacter pylori
    • Consommation de légumes et de fruits riches en bêta-carotène et en vitamine C

Mise à jour

14 octobre 2011