La prévention

à ce jour, il n’existe pas de moyens reconnus pour prévenir l'apparition d'un myélome.

LA CHIMIOPRÉVENTION

Lorsqu'il existe un facteur de risque reconnu ont peut envisager de le réduire quand cela est possible.
La chimioprévention est l’utilisation de substances, naturelles ou synthétiques dans l’espoir de réduire le risque de développement d’un cancer ou de prévenir une récidive.
C’est l’utilisation de substances, naturelles ou synthétiques dans l’espoir de réduire le risque de développement d’un cancer ou de prévenir une récidive.

PAS DE MÉTHODES EFFICACES

En laboratoire, plus de 400 substances ont le potentiel de bloquer la cancérogenèse. Quarante d’entre elles font l’objet de recherches importantes portant sur un grand nombre de patients à haut risque de développer un cancer dans le but de prouver leur efficacité.

A ce jour, cependant aucune étude n’a encore prouvé scientifiquement son utilité dans la prévention du myélome.

Mise à jour

Vendredi 13 Mars 2009