Facteurs environnementaux

PEU DE FACTEURS RECONNUS...

LE BENZÈNE

L’action leucémogène du benzène, c’est-à-dire sa propension à induire des leucémies, est connue depuis de nombreuses années. En cas d’exposition professionnelle chronique à ce toxique, on observe une augmentation de fréquence des leucémies aiguës. C’est une maladie professionnelle reconnue.

LES RADIATIONS IONISANTES

Le rôle des « rayons » ou radiations ionisantes

Leur implication est étayée, par les observations faites chez les survivants des explosions atomiques de Hiroshima et de Nagasaki ainsi que chez les sujets exposés professionnellement aux radiations. De plus, expérimentalement, après irradiation de lignées cellulaires, on observe une augmentation de la fréquence des translocations.

Les irradiations médicales

De même, les malades traités par radiothérapie ou par produits isotopiques ont un risque accru de leucémie aiguë de type myéloïde. Ces leucémies sont classées dans le groupe des leucémies dites « secondaires » Le délai d’apparition est plus court, de l’ordre de 3 à 5 ans.Dans certains cas cela put être considéré comme une maladie professionnelle. Le délai d’apparition est en moyenne 10 à 15 ans après l’exposition.

Pour en savoir plus…

Vous trouverez beaucoup d’information en allant sur les sites suivants :

  • CAREX : Base de données relatives aux expositions professionnelles aux produits cancérogènes dans 15 pays européens (Finnish Institute of Occupational Health - FIOH / Finlande). Vous tapez CAREX dans le moteur de recherche, et sélectionner « CAREX Homepage ».
  • Centre International de Recherche sur le Cancer : (CIRC / IARC )
  • Institut national de recherche et de sécurité ( INRS ) pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles à l’adresse suivante : http://inrs.dev.optimedia.fr/mp3/

Mise à jour

14 mars 2009