La prévention

Des cancers sporadiques (non génétiques)

Ces tumeurs de la vessie, à ce jour ne peuvent être évitées. Cependant, l’arrêt définitif du tabac pourrait prévenir plus de 30 % des cancers de la vessie.

Pour en savoir plus sur les moyens d'arrêter de fumer, consultez le chapitre,
Arrêter de fumer

Des cancers professionnels

ILS PEUVENT ÊTRE ÉVITÉS…

Ceux ci pourraient être évités, dans la plupart des cas. Pour prévenir la survenue des cancers professionnels de la vessie, il est nécessaire de respecter les règles en matière d'hygiène industrielle (produits de remplacement, contrôle des expositions, formation et information des salariés.).
La prévention médicale des cancers professionnels de la vessie est définie par des textes réglementaires, en particulier l’arrêté du 5 avril 1985.
La loi énumère les substances susceptibles de provoquer une lésion maligne de la vessie et pour lesquelles une surveillance doit être mise en place.

LE SUIVI POST-PROFESSIONNEL DES SALARIES EXPOSÉS AUX AMINES AROMATIQUES

Les modalités du suivi des personnes exposées aux amines aromatiques, figurant dans le tableau de maladie professionnelle n° 15 ter du régime général de la Sécurité Sociale, sont précisées par l'Arrêté du 28/02/1995. Il fixe les modalités de cette surveillance en période d'activité (avec exposition potentielle). Ce suivi obligatoire, associe, tous les 2 ans :

  • Un examen clinique,
  • Un examen d’urines avec une biologie urinaire (bandelettes urinaires et cytologie urinaire).

Cancers de la vessie professionnels - Arrété du 5 avril 1985

  • Mise en surveillance médicale spéciale
  • Recherche de facteur pouvant accroître la sensibilité individuelle aux substances urotoxiques
  • Examens complémentaires :
    • Bandelettes urinaires, cytologie urinaire
    • Nnumération des globules blancs et  rouges, méthémoglobinémie
    • Mesure des enzymes hépatiques
    • Pour l'exposition à certaines amines aromatiques, recherche dans les urines des dérivés aminés libres
  • Fréquence des examens à l'appréciation du médecin du travail

LES OPTIONS

  • Efficacité reconnue
    • Suppression de l’exposition aux toxiques de la vessie
    • Arrêt définitif du tabac
  • Efficacité probable
    • Traitement intensif d’une bilharziose urinaire
    • Boire abondamment de l’eau

Mise à jour

2 décembre 2018