Les facteurs environnementaux

il n'y a pas de facteurs de risque formellement identifiés

LES RADIATIONS

C'est la seule hémopathie maligne dont l'incidence et la prévalence n'a pas augmenté chez les survivants des deux explosions atomiques à la fin de Seconde Guerre Mondiale au Japon. Toutefois, l’absence de relation avec les irradiations est mise en doute par certaines équipes de chercheurs.

LES TOXIQUES

L’agent orange, herbicide utilisé durant la Guerre du Vietnam, pourrait être associé à une augmentation du risque de LLC.

Contrairement aux autres formes de leucémies, l'incidence de la LLC n'est pas affectée par l'exposition à des toxiques ou la prise de médicaments.

L’hypothèse virale

Des études ont évoqué la possibilité d'une association entre la LLC et certains virus, comme le virus d'Epstein-Barr et les virus lymphotropiques T humains (HTLV-1 et HTLV-2).
A ce jour, il n'existe aucune preuve scientifique de l'implication de ces virus dans la genèse de la LLC.

Pèle-mèle...

  • Vivre dans un ferme ou être exposé aux herbicides
  • Un temps d'exposition au soleil réduit
  • Des antécédents de maladies atopiques (allergies
  • Exposition au virus de l'hépatite C (VHC)
  • Fréquentes infections banales

Mise à jour

13 avril 2018