La classification biomoléculaire

Le cancer de l'ovaire avec une mutation //BRCA1//

C'est le plus souvent une tumeur de haut grade de type séreux.

La maladie est diagnostiquée plus précocement et serait de meilleur pronostic. 

Ce type de cancers est amélioré par les médicaments anti-PARP

Une nouvelle approche de la recherche translationnelle*...

LES TUMEURS DE TYPE 1

Les tumeurs de type 1 (séreux de bas grade, mucineux, endométrioïdes de bas grades, cellules claires) sont d’évolution clinique relativement lente, avec une faible réponse aux sels de platine.Les tumeurs de bas grade caractérisées par

  • Des mutation des génes KRAS , BRAF et PIK3CA
  • Une perte de l'hétérozygosité (LOH) du chromosome Xq
  • Une instabilité microsatellitaire
  • Une expression d'amphireguline

LES TUMEURS DE TYPE 2

Les tumeurs de type 2 (séreux de haut grade, endométrioïdes de haut grade, carcinosarcomes) sont  d’évolution rapide, volontiers métastatiques au moment du diagnostic et initialement sensibles aux sels de platine
Elles sont caractérisées par des mutations TP53 dans plus de 80 % des cas et une forte instabilité chromosomique, contrairement aux tumeurs de type 1. Les tumeurs de haut grade caractérisées par

  • Des anomalies des gènes TP53 , BRCA1 et BRCA2
  • Une perte de l'hétérozygosité des chromosomes 7q and 9p

(* Shih et Kurman)

Type I versus Type II

CaractéristiquesType I (25 %)Type II (75 %)
Évolutivité Indolent 
Bas grade
Agressif 
Haut grade
Histologique Origine ovarienne 
Séreux de bas grade 
Endométrioïde de bas gras 
Cellules claires 
Mucineux
Origine tubaire ? 
Séreux de haut grade 
Endométrioïde de haut grade 
Indifférencié 
Carcinosarcome
Biomoléculaire KRAS 
BRAF 
PTEN 
PI3K 
Instabilité des micro-satellites (MSI) 
Activation de la voie MAPK
P53 
BRCA1 & BRCA2
Traitement Peu sensible au platine Sensible au platine mais rechutes fréquentes

Mise à jour

15 mars 2016