La prévention

Les différents types de prévention

LA PREVENTION PRIMAIRE

Elle concerne tout le monde. C'est donc l'ensemble des mesures destinées à éviter la survenue d'une perturbation de la santé physique ou mentale d'un individu. Il n’y a pas de mesures particulières à prendre, car la maladie est rare.

LA PREVENTION SECONDAIRE

Elle s'adresse à tous ceux qui ne sont pas malades mais qui ont un comportement à risque. Il s'agit par exemple d'avertir, par exemple, un fumeur que le tabac nuit gravement à la santé et qu'il est un facteur de risque démontré de cancer du rein.

LA PREVENTION TERTIAIRE

Elle s'adresse aux malades afin qu'ils cessent leur comportement à risque. C'est par exemple conseiller à un cancéreux dont le rein est touché d'arrêter de fumer pour prévenir le développement d’un autre cancer ORL ou du poumon. A l’arrêt du tabagisme, le risque persiste toutefois pendant de nombreuses années. Il est donc essentiel d’arrêter de fumer le plus tôt possible.

La chimioprévention

Définition

C’est l’utilisation de substances, naturelles ou synthétiques dans l’espoir de réduire le risque de développement d’un cancer ou de prévenir une récidive.

Où en est-on ?

En laboratoire, plus de 400 substances ont le potentiel de bloquer la cancérogenèse. Quarante d’entre elles font l’objet de recherches importantes portant sur un grand nombre de patients à haut risque de développer un cancer dans le but de prouver leur efficacité.
A ce jour, cependant aucune étude n’a encore prouvé scientifiquement son utilité dans la prévention du cancer du rein.

Mise à jour

Lundi 16 Février 2009