Le dépistage

L'AUTO-EXAMEN

Pourquoi ?

Il est possible de dépister tôt un cancer du testicule en procédant à un auto-examen régulier de ses testicules. Dès l’âge de 15 ans, les hommes devraient faire chaque mois un auto-examen des testicules.

Comment ?

Ce test s'effectue facilement en deux étapes. Il est préférable de faire cet auto-examen après une douche ou un bain chaud car la chaleur fait relâcher le scrotum, ce qui permet de déceler plus facilement toute anomalie. N’oubliez pas qu’il faut vous familiarisez-vous avec le contenu de votre scrotum pour pouvoir noter tout changement.

  • Étape 1 : debout, face à un miroir, vérifiez s’il y a une enflure de la peau ou du scrotum.
  • Étape 2 : avec les deux mains, pour pouvoir examiner les deux testicules, placez l’index et le majeur sous le testicule et le pouce au-dessus. Faites délicatement rouler le testicule entre le pouce et les doigts. Cela ne devrait pas être douloureux.

Il se peut qu’un testicule soit légèrement plus volumineux que l’autre, c'est normal. En revanche, si la différence de taille est importante, parlez-en à votre médecin
Les hommes jeunes surtout devraient être tout particulièrement attentifs aux modifications d’aspect de leurs testicules et consulter rapidement un médecin, le cas échéant.

En dehors de l'auto-examen, il n'existe pas de méthodes de dépistage validées...

Les causes du cancer du testicule sont inconnues. Il est donc impossible d’adopter des mesures de prévention.

De plus, le cancer du testicule est une maladie rare. Il n’existe donc pas de dépistage systématique en France ou à l’étranger. Des tentatives de dépistage systématique, notamment à l'armée, n’ont pas été concluantes.

Des études sont en cours pour étudier, chez certains malades qui présentent un risque élevé de cancer in situ, l’intérêt d’un dépistage systématique et de l’utilité d’une biopsie.

Mise à jour

7 décembre 2018