Localisations Cancers masculins Cancers de la prostate

[imprimer la page]

Les facteurs constitutionnels

L'âge

Le cancer de la prostate est une affection dont la fréquence croit avec l'augmentation de la longévité.
C'est une maladie du troisième âge. Moins de 10 % des cancers surviennent chez des hommes de moins de 54 ans et 64 % des cas sont diagnostiqués entre 55 et 74 ans
, l'âge moyen est de 68 ans.


Tranche D'âge Incidence au microscope Incidence de la maladie
40 à 49 ans < 1% < 0,01%
50 à 59 ans 3% 0,03%
60 à 69 ans 13% 0,1%
70 à 79 ans 27% 0,5%
>80 ans 41% 1%

La race

Les comparaisons géographiques montrent qu'à âge constant, l'incidence de la maladie varie considérablement selon les pays :

  • Les zones les plus touchées sont l'Amérique du Nord et l'Europe du Nord
  • Les zones les moins touchées sont l'Asie du Sud-Est avec une incidence 5 fois moins importante, quoiqu’en récente progression

La race noire expose à un risque plus élevé de mortalité par cancer de 143% (62.3/100 000 contre 25.6/100 000 blancs aux USA) et à des cancers plus agressifs.


L’hérédité

LES FORMES HÉRÉDITAIRES

Les faits

Elles représentent 5 % des cancers de prostate mais 15 % des cancers détectés avant 55 ans. Les critères pour évoquer un cancer familial sont :

  • Trois patients ou plus atteints de cancer et parents au premier degré (frère ou père)
  • Survenue de cancer sur 3 générations successives aussi bien du côté paternel que maternel
  • Deux membres de la même famille atteints d'un cancer avant l'âge de 55 ans.


Le risque relatif de développer la maladie est multiplié par 2, si le patient a un parent du premier degré atteint mais par 5 à 11, s'il s'agit de parents du premier et du second degré.

Les anomalies génétiques

Le gène de prédisposition au cancer de la prostate

Il serait contenu sur la région 1q24-25 du chromosome 1 (locus HPC1 pour Hereditary Prostate Cancer 1 ) et serait présent dans un tiers des formes de cancer héréditaire.

Toujours sur le chromosome 1, une autre anomalie affectant la région 1q 42.2-43 a été découvert grâce à l'étude PROGENE , un projet franco-allemand portant sur 1000 familles et serait impliquée dans moitié des cas étudiés.

Récemment, un autre locus de prédisposition a été mis en évidence sur le chromosome X (Xq27-28).

Une mutation des gènes BRCA1 ou
BRCA2
Responsable chez la femme de certaines formes héréditaires de cancer du sein et de l’ovaire, cette mutation augmenterait, chez l’homme, par plus de 3 fois, le risque de développer un cancer de la prostate. De plus, les mutations germinales de BRCA1 ou BRCA2 ont un mode de transmission autosomique dominant.
Une mutation de BRCA2 est retrouvée pour 2% des hommes ayant un cancer de la prostate découvert avant 50 ans. De plus, le risque d'observer un cancer de la prostate avant 60 ans serait multiplié par 23.

LES FORMES FAMILIALES

Dans ce cas, le cancer de la prostate survient dans la même famille mais ne répond pas aux critères du cancer héréditaire. Elles sont retrouvées chez 20 % des patients atteints d'un cancer de la prostate.


Critères évoquant une forme « héréditaire » de prédisposition au cancer de prostate

  • Trois cas de cancer de la prostate chez des apparentés du premier (père, fils ou frères) ou du deuxième (neveux, oncles du côté maternel ou paternel) degré.
  • Deux cas de cancer de la prostate, diagnostiqués avant l’âge de 55 ans, chez des apparentés du premier (père, fils ou frères) ou du deuxième (neveux, oncles du côté maternel ou paternel) degré.


Le volume de la prostate

Plus la prostate est petite, plus le risque de cancer est élevé avec un seuil à 37 cc. on parle ainsi d'un effet protecteur des grosses prostates !


Des éléments de réponse à vos questions légitimes...

  • Je suis seul dans ma famille a être atteint, quel risque pour les autres hommes de la famille ?
    • Augmentation du risque de 2 à 5 fois
    • Pour les hommes de la famille : examen annuel de la prostate et dosage du PSA tous les ans après 50 ans

  • D'autres hommes dans ma famille ont eu un cancer de la prostate, s’agit-il d’un cancer prostatique héréditaire ?
    • Possible s’il apparaît avant 55 ans
    • Attitude pratique: examen annuel de la prostate et dosage du PSA tous les ans après 40 ans et prévoyez une consultation d’oncogénétique


Mise à jour

15 mai 2016



Glossaire - Plan du site - Mentions légales
Ce site respecte les principes de
la charte HONcode
. Vérifiez ici.
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON
arcagy