Infos pratiques Gérer l'annonce du diagnostic Votre prise en charge

[imprimer la page]

Votre prise en charge

Les réunions de concertation pluridisciplinaire (RCP)

POUR MOI, LA "RCP", CELA VEUT DIRE QUOI ?

De nos jours, en raison de la complexité croissante des connaissances médicales, la mise en œuvre d'un plan de traitement repose sur une réflexion d'un groupe de professionnels de santé représentant des disciplines différentes. C'est ce que l'on désigne sous le terme de pluridisciplinarité.
La pluridisciplinarité signifie que des médecins de spécialités différentes mettent en commun leurs connaissances pour définir, lors d'une discussion collégiale, la meilleure stratégie de prise en charge pour le patient.

EN PRATIQUE...

Votre dossier médical sera revu par au moins trois médecins de spécialités différentes, jugés indispensables pour donner un avis sur le traitement qui vous sera proposé. Ce nombre varie suivant les spécialités.

Au terme de l'évaluation du dossier, le groupe de médecins élaborera une proposition de prise en charge qui s'appuiera sur des règles de bonnes pratiques définies par les sociétés savantes. Cette proposition de traitement vous sera communiquée et placée dans votre dossier médical.

Si un spécialiste vous propose de ne pas appliquer l'avis de la RCP mais de recourir à un autre traitement, il doit justifier sa position et il le mentionnera dans votre dossier.

Au terme de la RCP, votre médecin traitant sera informé de ses conclusions par téléphone, avant l’envoi d’un compte rendu écrit.


Le programme personnalisé de soins (PPS)

DE QUOI S'AGIT-IL ?

C'est un document établi par l'équipe multidisciplinaire qui définit et donne les explicitations relatives au(x) traitement(s) qui vont être mis en route.

Ce document synthétique vous sera détaillé par le médecin responsable et remis, au décours d’une consultation longue.
Une fois la proposition de traitement acceptée, elle devient le Programme Personnalisé de Soins. Le document qui vous est remis, se présente souvent comme un agenda.

Il permet, aussi, une prise en charge optimale par un médecin ne vous connaissant pas, quand, par exemple, votre médecin traitant ou votre spécialiste est indisponible.


QUELLES INFORMATIONS ?

 Le document résumant le programme personnalisé de soins comprend, les informations suivantes :


  • Le plan de traitement que vous avez accepté et son déroulement dans le temps ainsi qu'un certain nombre d'informations portant, par exemple, sur :

    • Les effets indésirables éventuels des traitements, tant précoces que tardifs
    • Les mesures hygiéno-diététiquesà prendre
    • La nécessité d’une bonne hydratation lors de la chimiothérapie
    • L’importance de l’observance d’un traitement ambulatoire

  • Les différents bilans prévus pour suivre la maladie et l'efficacité des traitements
  • Les noms et coordonnées du médecin responsable du traitement et de l’équipe soignante joignables par le médecin traitant, vous et vos proches, si vous le souhaitez
  • Les coordonnées des associations de patients pour une éventuelle prise de contact
  • Les possibilités de grossesse et la stratégie de préservation de la fertilité, incluant notamment l’accès aux structures de conservation des gamètes et des tissus germinaux
  • La possibilité de pratiquer une activité physique ou sportive
  • L’arrêt ou l’aménagement d’une activité professionnelle avant sa reprise ultérieure ; mi-temps thérapeutique, par exemple


Le Programme Personnalisé de l’Après Cancer (PPAC)

Le PPS sera relayé, une fois la phase active des traitements terminée, par le programme personnalisé de l’après cancer (PPAC) qui sera mis en œuvre votre médecin traitant et dont l'objectif sera de gérer au mieux la nouvelle période de la prise en charge, celle de l’après cancer.

À SAVOIR...


Vous pouvez vous faire accompagner par une " personne de confiance " que vous avez choisi et désigné par écrit. Elle appartient ou non à sa famille. Vous pouvez revenir sur votre choix à tout moment.
Le plan de traitement est susceptible d’évolution, en fonction des résultats des traitements. Il peut être complété, modifié, voire remplacé, si nécessaire.


la personne de confiance

DE QUI S'AGIT-IL ?
 
L'article L. 1111-6 du Code de la Santé Publique donne la définition de la personne de confiance : " Toute personne majeure peut désigner une personne de confiance qui peut être un parent, un proche ou le médecin traitant…"

EN PRATIQUE...

Quelles sont les missions de la personne de confiance ?

La personne de confiance désigné par le patient devient alors l'interlocuteur légitime du personnel médical car la loi lui attibue deux missions spécifiques.

Elle peut accompagner le patient et l'aider à prendre une décision, quand ce dernier est lucide et le souhaite. Dans ce cas, son rôle est d'aider le patient à choisir le traitement le mieux approprié au regard de ses convictions.
Le secret médical est dans ce cas partagé car la personne de confiance peut être amenée à assister aux entretiens médicaux. Cependant, celui-ci demeure si le patient souhaite que certaines informations demeurent secrètes.

Lorsque le patient est hors d'état d'exprimer sa volonté et ne peut plus recevoir l'information, la personne de confiance doit être consultée. Dans ce cas, elle ne se substitue pas au patient, mais elle oriente le médecin afin d'adapter au mieux le traitement en fonction des impératifs médicaux et des convictions du patient.

La personne de confiance peut accompagner le patient, sur sa demande lors de la consultation de son dossier. Néanmoins, elle ne dispose cependant pas d'un droit d'accès direct au dossier médical du patient.
 
Qui peut désigner une personne de confiance ?

Toute personne majeure peut désigner une personne de confiance. Les mineurs et les majeurs sous tutelle n'ont donc pas la possibilité de procéder à cette désignation. Dans ce dernier cas,  les majeurs placés sous un régime de sauvegarde de justice, ou sous curatelle, peuvent désigner librement une personne de confiance.
 
Qui peut être désigné comme personne de confiance ?

La loi n'édicte que des critères généraux ce qui permet à de très nombreuses personnes de devenir votre "personne de confiance". En effet, celle-ci doit simplement être une personne physique que vous devez connaitre depuis longtemps.
Concrètement, la personne de confiance que vous désignerez pourra être proche, un membre de la famille, un ami, un voisin, le médecin traitant...
 
Comment désigner la personne de confiance ?

La désignation de la personne de confiance vous sera proposée lors de votre admission. Elle est facultative et doit se faire par écrit.

Un formulaire permettant de désigner une personne de confiance figure dans le livret d'accueil qui vous a étré remis lors de votre admission. Le nom de la personne de confiance sera précisé sur le formulaire et ce document sera conservé dans votre dossier médical.


Important...

  • N’hésitez pas à poser toutes vos questions car c’est en dialoguant que vous pourrez prendre avec les professionnels de santé s'occupant de vous les décisions adaptées à votre situation
  • Notez toutes vos questions pour préparer les consultations
  • À chaque étape, vous pouvez être accompagné par un proche ou la personne de confiance que vous avez désignée


Le temps d’accompagnement soignant ...

QUE RECOUVRE CE TERME ?

Cette étape n’a pas de caractère obligatoire et ne peut vous être imposée. Elle a lieu immédiatement après ou, à distance, de chacune des consultations médicales.
Il est assuré, le plus souvent, par une infirmière d’oncologie.

IL A ÉTÉ INSTAURÉ POUR VOUS AIDER !

Il vous offre un temps d’écoute et de soutien psychologique suffisamment long et surtout tranquille, après la consultation avec le médecin référant.
C’est le moment idéal pour poser des questions qui vous tracassent et demander des explications sur ce que vous n’avez pas compris. Il permet, aussi, de vous préciser les aspects pratiques du traitement, comme :

  • Des informations pratiques complémentaires sur les différentes modalités traitement,
    • Date du début du traitement, le l ieu, sa durée, la fréquence, son déroulement, les transports et la liste des rendez-vous.
    • Les e ffets secondaires possibles, surveillance et précautions à prendre, répondre aux inquiétudes

  • De vous donner des renseignements pratiques pour rentrer en contact avec l’équipe médicale,
  • De demander, si nécessaire, le concours d’autres professionnels de soins de support.


De plus, il vous permet ou à vos proches d’accéder, selon leurs choix, à des soignants disponibles qui écouteront, reformuleront, donneront de l’information. Le cas échéant, ils pourront vous orienter, vers d’autres professionnels et organisations, tels que :

  • Le service social car un bilan social initial est souvent utile à ce stade et qu'il est important pour vous faire aider, au mieux, à traverser cette épreuve
  • Un psychologue ou un psychiatre, si vous êtes déprimé ou angoissé
  • Les associations de malades et les espaces de dialogue et d’information tels les Espaces Rencontres Information (ERI) ou autres
  • L’accès à une équipe impliquée dans les soins de support.


Les 4 temps du dispositif d’annonce du Plan Cancer

  • Un temps médical
    • L’annonce du diagnostic de cancer
    • La proposition d’une stratégie thérapeutique
    • Le Programme Personnalisé de Soins

  • Un temps d’accompagnement soignant
  • L’accès à une équipe impliquée en soins de support
  • Un temps d’articulation avec la médecine de ville


Pour vous aider...

Droit des malades info

Appel anonyme et confidentiel de 14 h à 20 h du lundi au vendredi.
N° d’appel : 0 810 51 51 51 (prix d’une communication locale quel que soit le lieu d’appel)

Santé info droits

Appel anonyme et confidentiel de 14 h à 18 h les lundis, mercredis et vendredis ; de 14 h à 20 h les mardis et jeudis.
N° d’appel : 0 810 00 43 33 (prix d'une communication locale quel que soit le lieu d’appel) ou 01 53 62 40 30 (à partir d’un portable)

www.leciss.org/sante-info-droits
www.droitsdesmalades.fr


Mise à jour

2 janvier 2012



Glossaire - Plan du site - Mentions légales
Ce site respecte les principes de
la charte HONcode
. Vérifiez ici.
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON
arcagy