Avant propos

Des effets indésirables (Adverse Drug Reaction)

DÉFINITION (OMS 1972)

Une effet indésirable est une réaction nocive et non voulue,se produisant aux posologies normalement utilisées chez l’homme pour la prophylaxie, le diagnostic ou le traitement d’une maladie ou la modification d’une fonction physiologique.

C’est également (OMS 2000), toute réaction résultant d’un :

  • Mésusage
  • Usage abusif
  • Syndrome de sevrage
  • Pharmaco dépendance
  • Erreur médicamenteuse
  • Inefficacité thérapeutique
  • Effet sur le produit de conception
  • Produit défectueux ou de mauvaise qualité

 

POURQUOI ?

Les cibles de la chimiothérapie sont les cellules tumorales en division. Cependant, comme la spécificité du traitement n’est pas parfaite ces médicaments ne détruisent pas seulement les cellules cancéreuses, mais elles affectent aussi les cellules saines qui expriment une forte sensibilité immédiate au traitement.
Les cellules saines qui ont le plus grand risque d'être détruites par la chimiothérapie sont celles qui tendent à se développer rapidement, en particulier les cellules sanguines, les muqueuses buccale, œsophagienne et intestinale.

DANS QUELLES CONDITIONS ?

L’apparition des effets indésirables est dépendante de plusieurs facteurs :

  • Du médicament lui-même, car chaque substance à des effets indésirables généraux et spécifiques
  • Des doses administrées
  • De la tolérance individuelle au médicament
  • De l’état général du patient

 

DEUX TYPE D'EFFETS INDÉSIRABLES

Un effet indésirable de type A

C'est un effet a priori lié à une des propriétés pharmacologiques connues du médicament. Il s’agit donc d’un effet assez fréquent, généralement connu dès les essais cliniques, donc avant l’autorisation de mise sur le marché (AMM).
Au plan réglementaire, un effet indésirable attendu est un effet indésirable mentionné dans le Résumé des Caractéristiques du Produit.

Un effet indésirable de type B

C'est un effet a priori sans lien avec l’une des propriétés pharmacologiques connues du médicament.
Au plan réglementaire, un effet indésirable inattendu est un effet dont la nature, la fréquence ou la gravité ne sont pas mentionnés dans la monographie du médicament (également appelée Résumé des Caractéristiques du Produit ou RCP).

CLASSIFICATION SELON LA FRÉQUENCE

  • Fréquent, si fréquence de survenue > 5%
  • Occasionnel, si fréquence de survenue entre 0.1% et 5 %
  • Rare, si fréquence de survenue< 0.1%

 

LES DIFFÉRENTES TOXICITÉS

La toxicité par accumulation du médicament

Elle est donne un tableau proche de celui de l'intoxication aiguë, due à un rythme d’administration trop rapide du médicament par rapport à sa vitesse d’élimination, notamment chez l’insuffisant rénal et/ou le sujet âgé.

La toxicité cumulative

L’effet indésirable apparaît à partir d’une dose-seuil correspondant à la dose totale reçue (ex. : certains anticancéreux ; au-delà d’une dose totale reçue). Dans ce cas, il ne faut plus jamais prescrire le médicament.

La thésaurismose

C'est l'accumulation du médicament (ou ses métabolites), plus ou moins réversible, dans un tissu ou organe (exemple : tétracyclines et coloration jaune des dents chez l’enfant).

Les interactions médicamenteuses

 

Effets indésirables attendus de la chimiothérapie

  • Résultant de l’action sur la division cellulaire
  • Les vomissements, effets indésirables dus à l’activation d’un réflexe de protection
  • Les effets indésirables dus à une destruction cellulaire massive
  • Dus à l’interaction directe ou indirecte avec l’ADN

 

LES SCORES DE SÉVÉRITÉ

UN CODE INTERNATIONAL

La sévérité des toxicités induites par les traitements peut être classée en fonction de l’intensité de leurs conséquences.
Pour préciser l’importance des toxicités, il existe des échelles ou des scores validés sur un plan international. Le Common Terminology Criteria for Adverse Event ( CTCAE ) est un système de cotation en cinq niveaux de sévérité des toxicités et des complications précoces ou tardives.

 

Sévérité

Grade

Critères
G1

N’affecte pas l’activité quotidienne habituelle du patient

Signes ou symptômes ne nécessitant le plus souvent aucun traitement

 G2

Perturbe l’activité quotidienne habituelle du patient

Nécessite, le plus souvent, un traitement médical ambulatoire sans interruption du traitement

 G3

Empêche l’activité quotidienne habituelle du patient

Nécessite un traitement avec hospitalisation et/ou un arrêt du traitement supérieur ou égal à 4 jours

 G4

M

Menace le pronostic vital

Impose des mesures de réanimation

 G5  Complication mortelle

 

 

@ POUR EN SAVOIR PLUS... Vous pouvez aussi visiter le site Chimio pratique qui vous fournira une mine de détails pratiques. 

Pour bien se se repérer dans le site InfoCancer...

Les effets secondaires suivants sont traités dans la rubrique "Soins de support" :


Les problèmes liés à la douleur sont détaillés aux différents chapitres "Prise en charge des douleurs" .

Mise à jour

27 avril 2020