L'utérus

Un peu d'anatomie...

C'est l'organe de la gestation. C'est un organe creux en forme de poire médian situé dans le pelvis (petit bassin) entre, à l’avant, la vessie et le rectum, à l’arrière.

ANATOMIQUEMENT

L'utérus est divisé en trois régions, le fond utérin, le corps utérin et le col de l'utérus.
La région située au-dessus de l'insertion des trompes est appelée fond utérin. En dessous on parle de corps utérin.


Le col de l’utérus

Sur le plan de l'embryologie, il dérive du sinus uro-génital.
C'est la partie la plus basse et la plus étroite de l'utérus. Sa partie inférieure se situe dans la partie haute du vagin.


Le corps de l'utérus

Sur le plan embryologique, il dérive des canaux mulleriens.
Il présente dans sa partie moyenne un léger rétrécissement, l'isthme utérin qui sépare l'utérus en 2 parties :

  • Au dessus de l'isthme, le corps utérin, de forme conique et aplati d'avant en arrière, fortement convexe dans le sens ventro-dorsal, rectiligne transversalement chez la nullipare et convexe chez la multipare. A la jonction des bords latéraux et du fundus se trouvent les angles latéraux ou cornes utérines se poursuivent par les trompes et donnent insertions aux ligaments ronds, en ventral, et utéro-ovariens, en dorsal.
  • Au dessous de l'isthme, le col utérin, il est cylindrique, un peu renflé à sa partie moyenne. Il est divisé en 2 portions par la zone d'insertion vaginale. :

 

Latéralement, en regard de l'insertion des trompes sont situées les cornes utérines.
Le péritoine recouvre partiellement l'utérus au niveau de la face postérieur du corps et du fond utérin. Il forme en arrière le cul-de-sac de Douglas (entre la face postérieur de l'utérus et la face antérieur du rectum) et en avant le cul-de-sac vésico-utérin (entre la face postérieur de la vessie et l'utérus).


Les trompes de Fallope

Elles sont insérées de chaque côté de l'utérus et mesurent environ 10 cm de longueur. On distingue quatre parties: le segment interstitiel qui correspond au trajet intra-utérin, suivi par l'isthme et l'ampoule tubaire. L'extrémité distale, l'infundibulum ou pavillon tubaire, s'ouvre dans la cavité péritonéale par l'intermédiaire d'un petit orifice de 3 mm de diamètre. Dans le pavillon des trompes se trouvent les ovaires


SA TAILLE

Elle dépend de l'âge, de la parité et des influences hormonales liées à l'activité ovarienne.

Chez une femme en activité génitale l'utérus normal mesure de 6 à 10 cm de longueur, de 2 à 4 cm d'épaisseur et de 5 cm de largeur.
Avant l'age de 7 ans, l'utérus ne dépasse pas 3,5 cm de longueur. Il grandit sous l'influence des hormones de la puberté et atteint 6 cm de longueur vers l'âge de 13 ans.
Au moment de la ménopause l'utérus s'atrophie progressivement pour passer de 9 à 6 cm de longueur.

L’aspect de l’utérus, en cœlioscopie, est montré sur la photographie ci-dessous.

Le système lymphatique pelvien

Il draine la lymphe des viscères des appareils urinaire, génital et digestif du pelvis.
Il est constitué de ganglions (nœuds) et de vaisseaux lymphatiques disposés dans le tissu conjonctif sous-péritonéal pelvien, au voisinage des viscères (ganglions viscéraux), mais surtout le long des vaisseaux iliaques externe, interne et commun (ganglions iliaques).
Aux lymphocentres iliaques externes, internes et communs arrivent des vaisseaux afférents drainant les différents viscères pelviens.
De ces lymphocentres s’échappent des vaisseaux efférents rejoignant les collecteurs lymphatiques sus-jacents qui aboutiront aux troncs lombaires.

AU MICROSCOPE (HISTOLOGIQUEMENT)

L’ENDOMÈTRE

Sa structure

La cavité utérine est tapissée d'une muqueuse, appelée endomètre. C'est un épithélium de type glandulaire. C'est un tissu hautement hormono-sensible dont l’aspect morphologique varie au cours du cycle menstruel et de la vie génitale.

Il est constitué de 2 contingents cellulaires principaux :

  • le tissu épithélial, qui forme les glandes endométriales
  • Le chorion cytogène, qui constitue le tissu mésenchymateux de soutien aux glandes.


Sa fonction

L'endomètre sert durant la grossesse à la nidation de l’embryon. Elle desquame tous les 28 jours ce qui est à l’origine des règles. C’est le lieu où se développent la plupart des cancers du corps de l’utérus.

LE MYOMETRE 

La couche externe est un tissu musculaire ou myomètre. C’est dans ce tissu musculaire et conjonctif que se développent les fibromes utérins.

 

 

L'ENDOMÈTRE

SON RÔLE ...

Le rôle principal de l’endomètre est de recevoir l'œuf fécondé au 7ème jour après la fécondation par un processus appelé la nidation. Une fois la nidation effectuée, l’endomètre permet ensuite à la grossesse de poursuivre son développement.
Pour que l'endomètre puisse jouer son rôle dans la nidation d’un œuf fécondé, il faut qu’il puisse croître harmonieusement. Ce développement se fait sous l'influence des hormones sécrétées par les ovaires :

  • Les œstrogènes dominent la première partie du cycle menstruel, avant l'ovulation
  • Les œstrogènes et la progestérone sont, toutes deux importantes, en deuxième partie du cycle menstruel, c'est-à-dire après l'ovulation et en cas d'une nidation de la grossesse.

 

LES RÈGLES

Chez les femmes en période d’activité génitale, c’est-à-dire de la puberté à la ménopause, sous l’influence d’hormones, la progestérone et les œstrogènes, l’endomètre prolifère chaque mois de façon à être prêt à recevoir l’œuf fécondé si une grossesse intervenait. Si le cycle n’est pas suivi d’une grossesse, au bout de 28 jours en moyenne, l’endomètre desquame (tombe). Cette chute de la muqueuse (endomètre) est la cause d’une hémorragie qui constitue les règles (menstruation).

Mise à jour

29 mars 2013