La radiothérapie

Les méthodes usuelles

LE PRINCIPE

La radiothérapie est l'utilisation de rayons à haute énergie pour détruire les cellules cancéreuses et les empêcher de se multiplier. Comme la chirurgie, c'est un traitement locorégional car l'irradiation ne peut toucher que les cellules cancéreuses dans la zone traitée.


PLUSIEURS TECHNIQUES

Il existe deux principaux types de radiothérapies.
La radiothérapie externe (radiothérapie transcutanée) (RTE) : C’est une bombe au cobalt ou, le plus souvent maintenant, un accélérateur linéaire qui génère des rayons utilisés dans le traitement des cancers.
La curiethérapie ou brachythérapie : C’est l'utilisation, dans le traitement des tumeurs, de sources radioactives, naturelles ou artificielles, placées au contact des tissus à traiter. La curiethérapie s'adresse à de nombreux cancers, pourvu qu'ils soient accessibles et de petit volume (moins de 4 à 5 cm de diamètre). Cette technique n’est pas utilisée pour le traitement du cancer gastrique.

SA PLACE DANS LE TRAITEMENT...

LE CONTEXTE...

La radiothérapie a peu de place dans le traitement du cancer de l’estomac car les cellules cancéreuses sont souvent résistantes à la radiothérapie. Pour les détruire toutes les cellules malignes, il faudrait utiliser de très forts rayonnements qui entraîneraient des effets secondaires non acceptables.
De plus, l'irradiation est complexe, du fait de la position de l’estomac dans l'abdomen et de la proximité de nombreux organes critiques.

LES APPLICATIONS POSSIBLES

La radiothérapie néo-adjuvante

Ce traitement est délivré avant la chirurgie. Il est utilisé pour tenter de faire régresser la tumeur avant l’opération pour obtenir une amélioration du « stade ». Dans la plupart des cas, la radiothérapie est délivrée en association avec la chimiothérapie.

La radiothérapie adjuvante ou de prévention

Ce traitement est délivré après la chirurgie. Dans le cas d’une gastrectomie radicale, la radiothérapie en association avec la chimiothérapie est parfois indiquée pour diminuer le plus possible le risque de récidive.
Ce n’est pas un traitement standard

La radio-chimiothérapie adjuvante

Une étude a montré un bénéfice en termes de réduction du taux de récidive et d’augmentation de la survie globale pour la radio-chimiothérapie après exérèse d’un cancer gastrique chez les patients non dénutris ayant un cancer de l’estomac réséqué non métastatique (T1-4, N0-2, M0).
Pour les spécialistes, la radio-chimiothérapie adjuvante n'est pas un traitement standard chez tous les patients opérés d’un cancer de l’estomac de stade II ou III mais c'est une option. En revanche, c'est un standard chez les patients ayant une tumeur classée T3 et/ou N+ et ayant eu un curage ganglionnaire limité.

La radiothérapie symptomatique

En revanche une radiothérapie pour traiter les symptômes peut vous êtes proposée. Elle a pour but d’améliorer les symptômes. La radiothérapie se montre utile pour arrêter une hémorragie, calmer les douleurs causées par des métastases osseuses et pour soulager la dysphagie dont vous souffrez.

@ Pour en savoir plus : 
LA RADIOTHERAPIE

Mise à jour

20 décembre 2014