Les effets secondaires

Des effets variables

Les traitements utilisés contre le cancer du rein sont très puissants. Il est donc difficile de limiter leurs effets au seul but du traitement qui est de détruire les cellules cancéreuses ; des cellules saines peuvent aussi être endommagées. C'est pourquoi les traitements entraînent parfois des effets secondaires déplaisants.

Ils sont variables d’un traitement à l’autre et d’un patient à l’autre. Ils dépendent essentiellement du type et de la durée du traitement et des réactions particulières de chaque patient. Le médecin essaie de programmer le traitement pour que le patient rencontre le minimum de problèmes. L'équipe soignante doit expliquer les effets secondaires du traitement au patient et lui suggérer différentes façons de les juguler.


De la chirurgie

DES PROBLEMES DE CICATRISATION

Parfois, après une néphrectomie partielle, une fuite d'urine peut survenir sur le rein opéré. Elle est, en général en relation avec  un problème de cicatrisation. Pour y remédier, une sonde est mise en place à l'intérieur de l'uretère pour permettre la cicatrisation.

UNE INSUFFISANCE RENALE

Une insuffisance rénale légère ou modérée peut survenir après une néphrectomie élargie, ou rarement après une néphrectomie partielle si le rein opéré ne retrouve pas son fonctionnement normal.
La sévérité de l'insuffisance rénale est évaluée par la mesure de la créatinine dans le sang et l'estimation du débit de filtration glomérulaire (DFG).
Si l'insuffisance rénale persiste, le médecin vous informera des précautions nécessaires pour éviter qu'elle ne progresse .

 

Mise à jour

6 février 2021