Les symptômes de la maladie

Les circonstances de découverte de la maladie sont très variées, en sachant que, souvent, il n’y a aucun signe...

Ce peut être la découverte d'un gros foie (hépatomégalie) lors d'un examen clinique ou à l'occasion d'un examen d’imagerie abdominale fait pour des manifestations qui ne sont pas liées à la tumeur, comme, par exemple, lors d'un bilan des douleurs abdominales.
Parfois, c'est à l'occasion d'un dépistage systématique dans une population à risque (abus d'alcool, hépatite, ...)

Les signes peuvent être en rapport avec la maladie cause de la tumeur du foie :

  • Complication, révélatrice ou non, d’une cirrhose
  • Un syndrome infectieux en relation avec un abcès du foie.

Parfois, les signes sont directement en rapport avec la tumeur :

  • Une sensation de gêne ou de pesanteur, ou franche douleur du côté droit (hypochondre droit) ou du creux de l'épigastre
  • La perception d’une masse de l’hypochondre droit ou de l’épigastre par le patient ou le médecin
  • Une altération de l’état général ou un syndrome inflammatoire
  • Un ictère (jaunisse) ou un syndrome de cholestase (rétention biliaire) biologique pouvant se limiter à une augmentation des enzymes hépatiques

Les signes d'alerte...

Si vous souffrez d’une cirrhose du foie ou d’une hépatite chronique, l’apparition des symptômes ou des signes suivants doit vous alerter :

  • Des douleurs dans le côté droit de l'abdomen,
  • Une grosseur ou une masse dans la région du foie,
  • Une distension récente de l'abdomen en relation avec une ascite (épanchement liquidien dans la cavité abdominale),
  • Des signes d'une « insuffisance hépatique », comme une jaunisse (ictère), des troubles neurologiques (encéphalopathie),
  • Une altération de l'état général avec fatigue, perte d'appétit et amaigrissement.

Plus tardivement et rarement…

Le cancer primitif du foie peut se manifester par une complication, comme par exemple :

  • Un hémopéritoine (épanchement de sang de la cavité abdominale) aigu par rupture de la tumeur,
  • Des signes en relation avec une métastase cérébrale, pulmonaire ou des os,
  • Des vomissements de sang (hématémèse) révélatrice liée à la rupture de varices oesophagiennes secondaires à la cirrhose hépatique,
  • Un syndrome paranéoplasique (signes engendrés par le cancer sans envahissement visible de l'organe par le cancer) comme une hypoglycémie, polyglobulie (augmentation du nombre de globules rouges ou hématies), hypercalcémie,
  • Une hémobilie (sang dans les canaux d'évacuation de la bile) secondaire à un envahissement tumoral des voies biliaires.

En résumé

 

IMPORTANT 

LES SYMPTÔMES D’ALERTE

 Si vous souffrez d'une hépatite chronique liée à une infection au VHB ou VHC ou d'une cirrhose… Il faut vous soumettre à une surveillance régulière pour détecter précocement des signes en faveur d'un cancer surajouté …

  • Une perte de poids
  • Un manque d'appétit
  • Une somnolence (envie de dormir en permanence)
  • Des douleurs abdominales
  • Une jaunisse
  • La présence de liquide dans l'abdomen
  • Une détérioration de l'état de santé
 

Mise à jour

21 avril 2021