Le suivi

Pourquoi est-ce important ?

UNE ANGOISSE : LA RÉCIDIVE

Un suivi médical est essentiel pour tous les patients traités pour un ostéosarcome. Au décours du suivi, les examens de dépistage d'éventuelles récidives vont de pair avec un soutien psychologique et social pour aider le patient à faire face avec l’avenir.

L’une de vos plus grandes appréhensions est la peur de la récidive. Souvent, l'apparition d'un symptôme de maladie est attribuée à une rechute et peut entraîner un grand désarroi. Bien que les symptômes soient des signes importants d’une récidive possible, et qu’ils ne doivent pas être sous-estimés, d’autres maladies peuvent aussi produire des symptômes similaires. Un bon suivi aide à découvrir la cause réelle de ces symptômes, et s’il y a récidive, de la détecter suffisamment.

CE QU'IL FAUT SAVOIR ...

La maladie, ne récidive généralement pas après 5 ans. Si une récidive est détectée, elle l'est, le plus souvent, durant les trois années qui suivent le traitement.
La récidive, s'il y a, est :

  • Locale, dans moins d'un quart des cas
  • Métastatique pulmonaire, dans 60 % des cas

Les Visites et les examens de contrôle

LE RYTHME DES VISITES

Les visites sont rapprochées au début, tous les trimestres, puis tous les semestres et s'espacent avec le temps. Les spécialistes proposent le calendrier suivant :

  • 1 ère et la 2 ème année, un bilan tous les 4 mois
  • 3 ème à la 5 ème année, un bilan tous les 6 mois
  • Au delà de 5 ans, un bilan annuel

 

LES EXAMENS À FAIRE

En dehors d’un examen clinique complet, le bilan habituel comprend :

  • Une radiographie des poumons
  • Un scanner du thorax
  • Une scintigraphie osseuse
  • Une radiographie de l’os atteint

Le tableau suivant, emprunté aux Standards, Options et Recommandations (SOR), pour le diagnostic, le traitement et la surveillance de l'ostéosarcome, résume les examens du suivi médical.
  

 

 Examens 

Années 1 et 2

Années 3 et 4

Années 5 et 6

Au-delà...

Radio des poumons

 Tous les 2 mois 

Tous les 3 mois 

Tous les 6 mois 

Tous les ans 

Scanner thoracique si localisation pulmonaire au diagnostic 

Tous les 6 mois la première année 

Puis tous les ans jusqu’à la quatrième année

Radio du squelette + IRM 

En cas de symptômes 

Scintigraphie osseuse 

Tous les 4 mois 

Tous les 6 mois 

En cas de symptômes 

 

 

Mise à jour

Mercredi 25 Février 2009