Les autres options

Les inhibiteurs du récepteur c-met

LE CONCEPT

Le récepteur c-met est celui de l' hepatocyte growth factor/scatter factor . Ce récepteur est impliqué dans la transition épithélio-mésenchymateuse, l'angiogenèse et contribue à la motilité des cellules normales mais aussi tumorales.

Récepteur transmembranaire, c-met présente des mutations dans plusieurs types de cancers notamment rénaux et pulmonaires. Il est, également, anormalement exprimé et fonctionnel dans certains types tumoraux (rhabdomyosarcomes) et corrélé dans ce groupe aux facteurs pronostiques défavorables impactant alors sur la survie et le risque de rechute, ou pouvant même participer à la résistance au traitement par d'autres inhibiteurs de tyrosine kinase, notamment le géfitinib.

LE TABRECTA™

Le capmatinib est un inhibiteur  de MET qui vient de montrer un bénéfice dans le traitement des cancers du poumon non à petites cellules  ayant une mutation MET exon 14 skipping (METex14). Ce médicament vient d'être homologué aux Etats-Unis en traitement de première et de seconde ligne.

Mise à jour

12 février 2018