Epidémiologie

Ce sont des maladies très rares.

Les tumeurs du thymus sont très rares qui représentent 0,5 % de l’ensemble des cancers.

L'incidence annuelle estimée est de 1,7 cas pour un million de personnes soit environ 250 à 300 nouveaux cas par an en France.

Ces tumeurs représentent environ 20 % de l’ensemble des tumeurs médiastinales, c'est-à-dire l'espace compris entre les deux poumons dans lequel on trouve les gros vaisseaux (aorte veine cave, ...), l'arbre respiratoire (trachée et bronches) ainsi que l'’œsophage.
 
C'est un ensemble hétérogène de tumeurs situées dans le médiastin supérieur au sein de la loge thymique.

Les plus fréquentes sont les tumeurs épithéliales, qui incluent thymomes et carcinomes thymiques selon la nouvelle classification histologique de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Mise à jour

15 avril 2018