Les facteurs environnementaux

Le contexte

En plus des facteurs de risque démontrés, l'incidence de la maladie est corrélée à une modification des conduites alimentaires liée à un développement socio-économique élevé qui se traduit par :

  • Un régime hypercalorique, à haute teneur en cholestérol et une surconsommation de viandes rouges
  • Une obésité
  • Un déficit en exercice physique
  • Un régime pauvre en fibres, vitamines, antioxydants (fruits et légumes)

 

L'usage de tabac

C’est un facteur de risque clairement établi. Ainsi, être fumeur dès l'adolescence augmente de 2 à 5 fois le risque de cancer du pancréas. L'augmentation du risque est dose- et temps-dépendant.

Le diabète

CONSÉQUENCE OU CAUSE ?

Un diabète est présent, au moment du diagnostic, dans 40 à 60 % des cas. Cependant seul 1 % des diabétiques de plus de 50 ans, nouvellement diagnostiqués développeront la maladie dans les 3 ans.

UNE AUGMENTATION DU RISQUE

Pour des raisons encore mal éclaircies, il existe un risque accru de cancer du pancréas chez les patients diabétiques de type 1 (diabète juvénile dépendant, dès le diagnostic, de l'insuline) et de type 2 (diabète gras). Il en va de même en cas de pré-diabète ou de syndrome métabolique.
Cet excès de risque est d'environ 2 fois, par rapport aux patients non diabétiques.

NE PAS NÉGLIGER, UN DIABÈTE D'APPARITION RÉCENTE...

Si un diabète à récemment été diagnostiqué et que vous avez maigri et que vous avez des douleurs abdominales, on pourra vous proposer un dosage du CA 19-9 , un marqueur tumoral. Si son taux est élevé, la maladie peut être retrouvée dans 5 à 13 % des cas.

L'obésité

Comme dans de nombreux cancers, c'est un facteur de risque. La proportion de cancers du pancréas attribuables est de plus de 10 %.

Retenir...

La consommation excessive d’alcool, de viande rouge,
une augmentation de la graisse abdominale
sont fortement suspectées de jouer un rôle dans la survenue du cancer du pancréas

Les facteurs liés à votre passé médical

LES PANCRÉATITES CHRONIQUES

C’est une inflammation du pancréas qui peut évoluer par poussées, favorisée, le plus souvent, par une consommation élevée d’alcool.
 Le risque de développer un cancer du pancréas est augmenté de 1,5 à 2,7 fois, surtout si la pancréatite évolue depuis plus de sept ans.

LES LÉSIONS PRÉCANCÉREUSES

Il s'agit, notamment, des lésions kystiques pancréatique. Celles-ci sont découvertes le plus souvent fortuitement, à l'occasion d'un examen d'imagerie réalisé pour une autre raison.
Les TIPMP et les cystadénomes mucineux sont les deux lésions précancéreuses les plus fréquentes. À l'inverse, les cystadénomes séreux ne sont pas à risque de dégénérescence.
 Le risque de dégénérescence est estimé à environ 10 % pour les TIPMP des canaux secondaires et les cystadénomes mucineux, et peut atteindre 50 % pour les TIPMP du canal principal.

LES FACTEURS DE RISQUE SUSPECTÉS


La chirurgie de l'ulcère gastrique

Les patients dont une partie de l'estomac a été enlevée (gastrectomie partielle) semblent avoir un risque accru de développer un cancer du pancréas.

Autres facteurs


L'association avec une mucoviscidose, une anémie pernicieuse de Biermer ou une cirrhose du foie a été discutée mais n’est pas formellement établie.

L‘association avec une infection chronique due à l’ Helicobacter pylori semble mieux établie. Il en va de même en ce qui concerne l'association à l’hépatite A et B.

L'association avec des infections dentaires à répétition semble établie.

Une alimentation en viande rouge riche en graisse est un facteur de risque possible.

Le risque de second cancer du pancréas primaire est accru chez les patients guéris d'un cancer du testicule et traités par radiothérapie. Cet excès de risque persiste jusqu’à 20 ans.

Les facteurs plus discutables

LA CONSOMMATION DE CAFÉ

La relation entre cancer du pancréas et la consommation de café, autrefois évoquée, n’est plus considérée, maintenant, comme établie.

CERTAINES SUBSTANCES TOXIQUES

L’exposition au nickel est associé a une élévation du risque de l'ordre de 2 fois.
L'exposition aux peintures, aux colles industrielles et à certain mastic (joints de silicone) pourrait augmenter le risque développer un cancer du pancréas.

Par ailleurs, ont été incriminés avec des degrés de preuve variables

  • Les hydrocarbures aromatiques
  • Les insecticides organophosphorés
  • Les industries pétrochimiques, la métallurgie, les scieries 

 

ENFIN... 

L’augmentation possible de la maladie, en relation avec l’ablation des amygdales (amygdalectomie), a fait l’objet de polémiques. L’argumentation se baserait sur des modifications immunologiques.

Mise à jour

12 septembre 2016