Les facteurs constitutionnels

Les facteurs génétiques

LA SUSCEPTIBILITÉ GÉNÉTIQUE EXISTE-T-ELLE ?

Plus de 80 % des fumeurs ne développeront pas de cancer bronchique au cours de leur existence, faisant poser la question d’une susceptibilité individuelle génétiquement transmise aux agents carcinogènes.
Les variations interindividuelles dans la capacité de métaboliser les carcinogènes de la fumée de cigarette pourraient être une explication.

L’HÉRÉDITÉ

Elle pourrait jouer un certain rôle dans la genèse des cancers du poumon.
Des études sont en cours pour préciser la nature et l’importance de ce risque, s’il existe. 

L’âge

L’âge est un déterminant du risque de développer un cancer du poumon. L’incidence des cancers bronchiques est ainsi multipliée par 90 chez l’homme et par 30 chez la femme lorsque l’on compare les âges de 35 et de 75 ans. Cependant, il faut souligner que le vieillissement de la population n’explique pas à lui seul l’accroissement de l’incidence des cancers du poumon.

@ Pour en savoir plus, cliquez ici, sur : CANCER - LES CAUSES

Des éléments de réponse à vos questions...

  • Je suis seul dans ma famille a être atteint d'un cancer du poumon, quel risque pour les autres membres de la famille ?
    • Augmentation du risque possible
    • Attitude pratique : surveillance normale + décourager l’usage du tabac
  • D'autres personnes dans ma famille ont eu un cancer du poumon, s’agit-il d’un cancer héréditaire ?
    • Possible mais pas encore démontré
    • Attitude pratique : prévoyez une consultation d’oncogénétique.

Mise à jour

Mardi 9 Février 2009