Glossaire   a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z

[imprimer la page]

Facteur de croissance

Molécule sécrétée par certaines cellules et dont la fonction est de stimuler ou de ralentir les divisions d'une population donnée de cellules.


Facteurs de susceptibilité ou de protection

Chez un individu donné, la présence ou l'absence de ce facteur, le plus souvent un, accroît ou au contraire diminue le risque de développer une maladie.


Facteur de risque

Habitude, trait, condition ou altération génétique qui augmente l'éventualité qu'a une personne de développer la maladie.


Fanconi, maladie de (AF)

Globalement
c'est une maladie génétique rare à transmission autosomique récessive.
Elle est marquée par une hétérogénéité phénotypique reflétant en partie son hétérogénéité génétique.

Présentation
Certains symptômes et notamment la triade classique doivent faire évoquer le diagnostic.

  • petite taille,
  • syndrome malformatif concerne les extrémités, le rachis, la peau, les reins, les voies urinaires et la sphère oto-rhino-laryngologique
  • insuffisance médullaire d’apparition précoce

Les avancées en biologie moléculaire
Elles ont permis l’identification de 15 gènes en cause, essentiellement portés par des autosomes et dont la mutation est responsable d’anomalies dans la réparation de l’acide désoxyribonucléique et d’une instabilité chromosomique, expliquant l’atteinte hématologique et le risque néoplasique accru.

Le diagnostic
Il se fait grâce aux outils de cytogénétique complétés par une étude moléculaire.

La prise en charge du patient
Elle est pluridisciplinaire, avec une surveillance clinique et biologique régulière et fréquente.
L’hypoplasie médullaire qui se développe dans les premières années de la vie doit faire l’objet d’un suivi hématologique et conduit éventuellement à la réalisation d’une allogreffe de cellules souches hématopoïétiques, grevée d’une lourde morbi-mortalité, mais seul traitement curatif de cette affection.
La prise en charge extra-hématologique associe le dépistage des malformations et déficits d’organes à une surveillance de l’apparition de lésions précancéreuses ou tumorales


Fatigue (appelée aussi asthénie)

C'est un motif de consultation fréquent et peut révéler de nombreuses maladies. Il est courant de distinguer :
La fatigue normale ou physiologique : elle peut être la conséquence d’un effort physique intense au cours d’une journée, d’un stress émotionnel ou d’un surmenage. Dans ces différentes circonstances, la cause est évidente et n’entraîne que rarement la consultation du patient ;
La fatigue pathologique ou anormale est une fatigue qui survient plus rapidement et persiste de façon chronique. Elle peut être liée à des facteurs psychiques (80 % des cas)


Faux positif et Faux négatif

FAUX POSITIF

Personne non malade ayant un test positif, c'est-à-dire indiquant la présence d'une maladie, alors que la personne n'est pas malade

FAUX NÉGATIF

Personne malade ayant un test négatif, c'est-à-dire indiquant l'absence d'une maladie, alors que la personne est malade




Fécalome

Bouchon de matières fécales.


Fèces

Selles, excréments, matières fécales.


Fécondabilité

Probabilité de grossesse par cycle.


Fertilité

Aptitude à concevoir un enfant.


Fibrome de l’utérus

Les termes fibrome et myome sont synonymes.
Un utérus dit polymyomateux signifie qu’il est porteur de plusieurs fibromes.
Un fibrome de l'utérus est une tumeur bénigne développée à partir du muscle utérin (myomètre) et du tissu fibreux de l'utérus.
Les fibromes de l'utérus sont sous l’influence des hormones féminines.
Les fibromes forment des masses plus ou moins arrondies ; il existe trois localisations principales par rapport à la paroi de l’utérus :
- Le fibrome sous-muqueux : il fait saillie dans la cavité de l’utérus. Il est responsable de saignements et d’infertilité ;
- Le fibrome interstitiel : il est enchâssé dans le muscle utérin. Il peut donner des douleurs, des pesanteurs, une infertilité...
- Le fibrome sous-séreux : il fait saillie à l’extérieur de l’utérus. Il peut donner des douleurs et des pesanteurs.
Ces trois localisations peuvent être associées entre elles.


Flush

Un flush est un accès de rougeur du visage. Les causes sont multiples :

- L'émotion
- L'effort physique
- L'alimentation : repas copieux, condiments, crustacés, alcool
- Les médicaments : isoniazide, antidiabétiques, disulfirame, acide nicotinique
- Une tumeur, très rarement : phéochromocytome, tumeur du pancréas
- Une maladie endocrinienne : hyperthyroïdie de type Basedow
- La crise de migraine
- La ménopause (bouffée de chaleur)


Follicule pileux

Pore ou orifice sur la surface de la peau par lequel pousse le cheveu.


Fosse postérieure (espace sous-tentoriel)

Partie du cerveau en dessous de la tente du cervelet (sous-tentoriel) et comprenant le cervelet et le tronc cérébral.
On parle de tumeur de la fosse postérieure. Ces tumeurs impliquent des techniques neurochirurgicales particulières. Les opérations se font sur un malade en position assise.


Abréviations - F

FA : fibrillation auriculaire ou atriale (à l’ECG)
FAV : fistule artério-veineuse
FC : fréquence cardiaque
FCS : fausse couche spontanée
FCU : Frottis cervico-utérien
FCV : Frottis cervico-vaginal
FdR : facteurs de risque (FdR CV : facteurs de risque cardio-vasculaire)
FE : fraction d’éjection
FEVG / FEVD : fraction d’éjection du ventricule gauche / droit
FFI : faisant fonction d’interne
FiO2 : fraction inspirée d’oxygène
FID / FIG : fosse iliaque droite / gauche
FIV : fécondation in vitro
FIVETE : fécondation in vitro et transfert d’embryon
FL : fosse lombaire
FMC : formation médicale continue ou DPC
FO : fond d’œil
FOGD : fibroscopie œso-gastro-duodénale
FR : fréquence respiratoire
FV : fibrillation ventriculaire
FX : facteur X (coagulation)


Mise à jour

22 août 2016



Glossaire - Plan du site - Mentions légales
Ce site respecte les principes de
la charte HONcode
. Vérifiez ici.
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON
arcagy