En savoir plus... Médecines alternatives Les régimes

[imprimer la page]

Les régimes

Les régimes

 Si certains conseils diététiques sont importants dans la prévention de certains cancers, il n’en va pas de même pour le traitement du cancer. Dans ce cas, les régimes alimentaires n'ont, à ce jour, aucune justification scientifique. De plus, la plupart sont déséquilibrés et peuvent être source de carence et de dénutrition. Aucun de ces régimes n'a fait ses preuves dans le traitement du cancer. Voici quelques exemples de régimes qui peuvent vous être proposés ou suggérés :

  • La « cure anti-cancer » de Breuss consiste en une alimentation exclusive, pendant 42 jours, à base d’un mélange de jus de légumes associé à une tisane diurétique,
  • Le régime macrobiotique Zen de Kushi est essentiellement à base de céréales.
  • L'instinctothérapie,
  • La cure de jus de raisin,
  • Le régime lactovégétarien du Dr Moermen,
  • Le régime du Dr Kousmine est sans viande et est riche en céréales,
  • Le régime du Dr Gerson évite tout aliment autre que les fruits et légumes additionnés de jus de foie de veau et de vitamines.


La phytothérapie

De nombreux médicaments, dits traditionnels, sont extraits de végétaux, comme la digitaline, et diverses chimiothérapies anticancéreuses sont dérivées de la pervenche ou de baies d'if. Ces médicaments ont obtenu l'autorisation de mise sur le marché (AMM). Tel n'est pas le cas de produits proposés par les médecines alternatives. Voici quelques exemples de médicaments alternatifs commercialisés ou retrouvés sur Internet.

  • L’extrait de gui, tel l'Hexilor™, l'Iscador™ et l'Iscudin™ sont des extraits provenant du gui et sont administrés en injection sous-cutanée.
  • Le Laetrile™ est le nom commercial du levo-mandelonitrile-béta-glucoronoside, une substance synthétisée par ET. Krebs et breveté pour le traitement des dérangements dus à la fermentation intestinale. C'est aussi un extrait de noyau d'abricot. Ces préparations se sont avérées toxiques.
  • La Combucha™ est un extrait de champignon administré par voie orale et qui ne possède aucune efficacité prouvée.


L'aromathérapie

UNE DEFINITION…

« Aromathérapie » signifie littéralement « thérapie par les parfums ».
C’est une pratique complémentaire de la phytothérapie, fondée sur l’utilisation des Huiles Essentielles Ce sont des huiles végétales concentrées, dont la vertu serait de contribuer à rééquilibrer physiquement et psychiquement l'être.

LES HUILES ESSENTIELLES…

Elles sont extraites des essences aromatiques de certaines plantes.
Plus de 150 d'entre elles ont été isolées et offrent, chacune, un parfum et des propriétés thérapeutiques différentes. Elles proviennent de diverses plantes, des plus communes, comme le persil, aux plus exotiques et aux plus rares.
L’aromathérapie est souvent proposée en complément d’autres médecines « traditionnelles ».


La vitaminothérapie, l'oligothérapie

Diverses méthodes préconisent l'absorption à haute dose de vitamine C ou A ou encore de manganèse ou de sélénium. Aucune étude n'a pu constater jusqu'alors un bénéfice.


Les produits biologiques

Voici quelques-unes des méthodes les plus connues mais dont, à ce jour, on n'a jamais démontré l'efficacité en clinique :

  • La méthode du Dr Paul Niehens, mise au point dans les années 1930, consiste à injecter des cellules animales embryonnaires fraîches provenant du même organe que celui atteint chez le patient.
  • La méthode Carzodelan associe des enzymes (protéase, lipase, amylase) injectés par voie intramusculaire
  • La méthode Wobe-Mugos est un mélange d'enzymes extraits de pancréas de bœuf, de thymus de veau…
  • La méthode Faktor AF2 propose une formule à base de rate et de foie embryonnaires d'agneau.


Mise à jour

Jeudi 26 Mars 2009



Glossaire - Plan du site - Mentions légales
Ce site respecte les principes de
la charte HONcode
. Vérifiez ici.
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON
arcagy