En savoir plus... Recherche clinique Ce que vous devez impérativement savoir

[imprimer la page]

Ce que vous devez impérativement savoir

Les critères d’éligibilité

Généralités

Si vous envisager de participer à un essai thérapeutique, la première étape est de bien comprendre, les points suivants :

  • Quel est le traitement proposé dans l'essai ?
  • En quoi il diffère du traitement « standard » de votre cancer ?
  • Quel bénéfice pouvez-vous en retirer ?


Critères d’inclusion

Vous devez ensuite prendre connaissance des critères d'éligibilité, c’est-à-dire, les conditions médicales pour être admis dans cet essai. En raison de critères d’inclusion et d’exclusion retenus par le protocole de l’essai, vous pouvez être soit sélectionné(e) pour participer, soit exclu(e) de l’essai.


En pratique...

  • Être accepté(e) ou être exclu(e) d’un essai thérapeutique ne préjuge en rien du pronostic de votre cancer ou du succès du traitement testé
  • Cela signifie que les caractéristiques de votre cancer ou de votre état de santé général correspondent ou ne correspondent pas au projet de recherche clinique


Vous avez décidé de participer à un essai thérapeutique

PENSEZ À L'INTENDANCE !

Votre participation à un essai thérapeutique peut, dans certains cas, poser des problèmes pratiques.
Il est donc important de connaître, au préalable, ce qui vous sera demandé, de cette façon, vous aurez le temps de vous préparer et vous aurez à faire face à moins d'incertitudes.

Bien que la plupart des sponsors d'essais thérapeutiques prennent en charge le coût des médicaments testés, vous devez bien vérifier si vous n’avez pas à payer des frais annexes. Ce peut être

  • Les frais de transport, si vous changez de région pour participer à l’essai
  • Le coût des examens supplémentaires, s’ils ne sont pas prévus d’être remboursés dans le cadre de la recherche...


UNE AUTRE ÉQUIPE MÉDICALE...

Dans certains essais thérapeutiques, les patients peuvent avoir à faire face à des changements qui peuvent avoir des conséquences psychologiques et sur leur vie quotidienne.
Parfois vous devrez, par exemple, changer temporairement de centre de soins et de médecin.

Parfois, vous allez devoir faire face à plus de personnel soignant, de chercheurs et d’autres personnels de soutien ainsi qu’à une surveillance accrue.

Vous devez évaluer si ces changements risquent de vous perturber ou si pouvez accepter cette prise en charge médicale et soignante supplémentaire.


LE CONSENTEMENT ÉCLAIRÉ

Lors de la proposition de participer à un essai, le médecin est tenu de vous expliquer tout ce qui vous est nécessaire pour bien comprendre de quoi il s’agit.
Dans tous les cas, c’est vous qui prenez la décision de participer ou de ne pas participer.
Il ne s’agit pas de faire plaisir à son médecin ni d’être timide en matière de demande d’explications complémentaires car la plus grande clarté vous est due.
Vous disposez de tout le temps qui vous semble nécessaire avant de donner une réponse définitive. Pendant ce temps de réflexion, vous pouvez demander conseil à toute personne extérieure aux médecins en charge de l’essai.

Pour être assuré que toutes les précautions ont été prises dans cet essai et que votre bien-être est protégé, lisez avec attention le formulaire de consentement éclairé et discutez-en avec l'équipe médicale.

Rappelez-vous que vous avez le droit d'interrompre votre participation à l'essai à tout moment, quelle que soit la raison de votre décision !


VOS QUESTIONS LéGITIMES (non exhaustive)

  • Le consentement doit être
    • Libre : aucune forme de contrainte
    • Éclairé : information préalable
    • Exprès : caractère explicite
    • Écrit : formalisation dans un document signé

  • L’information doit être
    • Claire : adaptée au patient et compréhensible
    • Loyale : complète et sincère en particulier au sujet des risques


Quelques conseils…

Il est très important d'être le plus clair possible avec vous-même sur ce que vous attendez de l'essai thérapeutique car il est impossible de prédire comment vous réagirez au nouveau traitement et quel en sera le résultat. Vous devrez être en mesure de gérer cette incertitude !

Parfois, les patients choisissent de ne participer à un essai thérapeutique qu'après l'échec des traitements conventionnels. Ils sont donc tentés de considérer l'essai comme leur dernière chance. Ceci n'est pas nécessairement vrai, d'autres options sont souvent encore disponibles.


Il faut combattre ces pensées négatives si vous décidez de participer à un essai thérapeutique afin qu'une attitude positive envers le nouveau traitement vous aide à surmonter l'inconfort éventuel que l’on peut rencontrer avec tout traitement.


Pour conclure...

Le plus souvent, les traitements évalués par la recherche clinique se sont montrés extrêmement utiles, en particulier pour les patients chez qui les traitements conventionnels avaient échoué...


Mise à jour

10 octobre 2013



Glossaire - Plan du site - Mentions légales
Ce site respecte les principes de
la charte HONcode
. Vérifiez ici.
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON
arcagy