Newsletter ARCAGY – GINECO

Newsletter N°14 - Février 2019

Isabelle Ray-Coquard

Edito de la Présidente, Isabelle Ray-Coquard

Le GINECO est heureux de vous annoncer la prise de fonction de sa nouvelle Présidente Isabelle Ray-Coquard et de sa nouvelle Vice Présidente A-Claire Hardy-Bessard soutenues par le Board exécutif dont les membres sont  F.SElle, P.PAutier, L.Gladieff, A.Lortholary, G.Freyer, A.Leary, F.Joly, JE.Kurtz et B.Votan.

L’année 2018 a été une année phare avec les 25 ans du GINECO (et son spectacle des « GINECLODETTES »), des publications d’envergure comme le New England Journal of Medecine pour SOLO1 en même temps que la session Présidentielle de l’ESMO à Munich ; le Lancet Oncology pour SOLO2… Alienor première étude randomisée dans les tumeurs des cordons sexuels présentée à l’ESMO en session orale…

De nombreux défis nous attendent en 2019, avec probablement la présentation des résultats de PAOLA1, mais aussi démarrer le recrutement de FIRST qui prend le relais de PAOLA1 en première ligne, finir le recrutement d’Atalante, lancer le programme GREAT et toutes les nombreuses autres études qui devraient être initiées dans les 6 prochains mois (voir plus loin dans la Newsletter).

Le prochain congrès de l’ASCO au mois de Juin verra le GINECO à l’honneur puisque plusieurs études phare du GINECO ont été soumises : EWOC (dédiée aux sujets âgés atteints de cancer de l’ovaire en première ligne), CHEOPS évaluant la chimiothérapie orale dans le cancer du sein métastatique, et enfin CHIVA notre première étude avec un modèle translationnel d’envergure. Les données de l’analyse principale et plusieurs études translationnelle arrivées à maturité ont été soumises !

Je vous laisse découvrir toute cette activité foisonnante du groupe au travers de cette Newsletter.

Bonne lecture !

Je vous souhaite à toutes et tous un très beau début d’année 2019 et le plaisir de se voir aux journées scientifiques les 28 et 29 Mars prochains !

Amicalement

Isabelle


Tableau de bord des études en cours d'inclusion

Nom de l’Etude

Indication

Schéma

Centres ouverts

(ou en cours d’ouverture)

Inclusions en date
du 02/13/2019

Objectif
France

Cible

ATALANTE

Ovaire rechute tardive

Chimiothérapie + Avastin + atezolizumab

40

335

160

OREO

Ovaire rechute tardive patientes ayant reçu un anti parp

Olaparib en entretien

25

27

 

NICCC

Ovaire cellules claires en rechute

Nintedanib versus chimiothérapie

20

27

20 à 25

SHAPE

Col utérin précoce

Hystérectomie élargie versus hystérectomie simple

40

110

160

TRUST

Ovaire 1ère ligne

Chirurgie suivie de chimio versus chimio néoadjuvante + chirurgie d’intervalle

4

27

150

SENTICOLIII

Col utérin précoce – Ganglion sentinelle

Biopsie ganglion sentinelle seule versus biopsie + lymphadénectomie

Environ 50

12

Environ 200

CHRONO

Ovaire chirurgie 1ère ligne

Chirurgie d’intervalle après 3 ou 6 cycles

30

2

210

INeOV

Ovaire néo-adjuvant

Chimiothérapie + durvalumab + tremelimumab

15

12

66

Neopembrov

Ovaire néo-adjuvant

Chimiothérapie + pembrolizumab

33

80

90 

FIRST

Ovaire 1ère ligne

Chimio + niraparib + TSR042 versus traitelent standard

42

5

200

RETROLA

Ovaire rechute tardive

Etude rétrospective patientes traitées avec olaparib

40

40

112

BOLD

Ovaire rechute tardive

Olaparib + durvalumab + bevacizumab

10

1

63


Tableau de bord des études en cours d'ouverture ou à ouvrir prochainement

Nom de l’Etude

Indication

Schéma

Centres à ouvrir

Objectif
France

Cible

AGO 2.29

Ovaire rechute précoce

Chimio + beva + atezo

25

150

DUO-O

Ovaire 1ère ligne

TC + beva +/- durvalumab +/- olaparib

14

70

ENGOT-ov43

Ovaire 1ère ligne

Chimio + beva +/- pembro

8

45

BEATcc

Col utérus métastatique ou en rechute

Chimio + beva +/- atezo

16

70

COLIBRI

Col utérus avant radio-chimiothérapie

Nivolumab + ipilimumab

12

40

ROCSan

Carcinosarcome ovaire et endomètre

Niraparib VS Niraparib + anti PD-1 (TSR-042) vs. SOC

25

63 pour 1ère étape

NIQoLe

Ovaire rechute tardive

Evaluation de la qualité de vie des patientes traitées avec niraparib

35

140

ANITA

Ovaire rechute tardive

Atezo + chimio suivi d’un entretien avec niraparib

15

90

UTOLA

Endomètre avancé ou métastatique

Olaparib en maintenance

35

147

3 personnages et fleche rouge

TAPAZ : Clap de fin, un grand BRAVO !

Le recrutement de l’étude TAPAZ est enfin terminé, après plus de 2 ans et demi de recrutement. Bravo à tout le monde pour tous les efforts fournis pour avoir recruté les 117 patientes.

Cette étude, démarrée il y a plus de 2 ans et demi  est la première étude qui permettra d’obtenir des données sur l’efficacité des anti-angiogéniques Tyrosine kinase après bevacizumab. Nous avons hâte de connaître les résultats !

 


ATALANTE : augmentation du nombre total de patientes à 600 !

Afin d’obtenir plus de puissance sur l’étude et ainsi se donner toutes les chances de pouvoir conclure sur l’efficacité de l’atezolizumab chez les patientes avec un statut PDL-1 positif, il a été décidé d’augmenter le nombre total de patientes à 600. Cela va donc permettre à tous nos partenaires européens de pouvoir démarrer (à ce jour seul Israël n’a toujours pas commencé) et ainsi atteindre les objectifs de recrutement que chaque groupe s’était fixé.

>Un grand BRAVO à tous les centres français puisque nous en sommes à 335 patientes randomisées en France en un peu plus de 2 ans ce qui est excellent !

A ce jour, environ 40% des patientes randomisées ont un statut PDL-1 positif.

 


Fin des inclusions dans l’étude FANDANGO : la France termine 1er pays recruteur !

Bravo à tous les centres français pour avoir inclus 53 patientes sur les 147 patientes de l’étude. La France termine ainsi 1er pays recruteur devant le groupe nordique promoteur de l’étude. Cela est donc juste dans le bon timing pour le démarrage de l’étude UTOLA, dans la même indication (cancer endomètre avancé ou métastatique).

 


Démarrage de l’étude de chirurgie CHRONO

L’étude CHRONO visant à analyser l’impact sur la survie sans récidive et la qualité de vie d’une chirurgie différée après 6 cures de chimiothérapie néoadjuvante comparée à la chirurgie d’intervalle à 3 cures vient tout juste de démarrer avec la 1ère patiente incluse.

Nous espérons que les prochaines patientes pourront être incluses très rapidement !

 


Fin des inclusions de l’étude PADA-1, Première collaboration UCBG-GINECO dans le cancer du sein métastatique 

Avec plus de 1000 inclusions, l’étude PADA-1, 1ère étude en collaboration UCBG-GINECO dans le cancer du sein métastatique s’est terminée courant janvier. Un grand bravo à tous les centres du GINECO qui ont inclus 251 patientes sur les 1000 !

 


Etude internationale FIRST : c’est parti !

 L’étude internationale FIRST dans les cancers de l’ovaire en 1ère ligne (traitement standard +/- niraparib +/- TSR042) est une étude entièrement conçue par le GINECO : originale, cette étude prévoit un bras contrôle adaptatif en fonction du traitement standard en cours.

L’étude est partie avec la première patiente française incluse juste avant les fêtes de fin d’année. C’est également la première patiente européenne. Avec un objectif France de près de 200 patientes, nous comptons sur vous tous pour que la France se hisse en haut du podium !

 


De nombreuses études à lancer dans les 6 prochains mois

L’année 2019 va être une année riche en nouvelles études puisque l’on compte actuellement au moins 10 études qui  devraient être ouvertes dans les 6 prochains mois (cf. tableau d’ouverture) :

  • Les études de 1ère ligne Duo-O des allemands et Engot-ov43 des Belges
  • L’étude ANITA des espagnols dans les cancers de l’ovaire en rechute tardive
  • L’étude AGO 2.29 des allemands dans les cancers de l’ovaire en rechute tardive
  • L’étude BEATcc des espagnols dans les cancers du col de l’utérus
  • L’étude GINECO UTOLA dans les cancers de l’endomètre avancé
  • L’étude GINECO NiQoLe dans les cancers de l’ovaire en rechute tardive
  • L’étude GINECO ROCSan dans les carcinosarcomes de l’ovaire et de l’endomètre
  • L’étude GINECO Colibri dans les cancers du col de l’utérus avant radio-chimiothérapie
  • Et enfin le programme GINECO GREAT : étude ambitieuse de cohorte touchant près de 4000 patientes avec un cancer de l’ovaire en France afin d’évaluer la place du test tumoral BRCA et des tests génomiques au-delà de BRCA

 


IMAGYN au sommet en ce début d’année 2019 !

IMAGYN a reçu jeudi 24 janvier 2019 devant de très belles associations, le prix Or des associations du Festival de la Santé pour ses actions en 2018 : Les 2 spots « les petits mots » et « 1 fois par an », campagne de sensibilisation aux cancers gynécologiques diffusée à la télévision, au cinéma et sur les réseaux sociaux durant les mois de mai et juin dernier et le Bullet journal qui accompagne les femmes dans la maladie et qui rencontre un vrai succès auprès des patientes pendant leur traitement. Ces 2 projets remplissent 2 des missions essentielles d’IMAGYN : l’information au grand public et le soutien pendant la maladie.

 

De plus, après de nombreux mois de travail, IMAGYN a obtenu par un arrêté du 18 janvier 2019 paru au Journal officiel du 25 janvier 2019, l’agrément national du Ministère de la Santé. IMAGYN est donc dorénavant le représentant officiel des malades et de leurs proches auprès des autorités de santé, ce qui donne un poids indéniable à ses actions et permettra d’infléchir les décisions ayant trait aux cancers gynécologiques. Il y a une centaine d’associations de patients agréés par le ministère de la santé pour toutes les pathologies et une poignée dans le cancer dont la Ligue et Rose. Nous sommes très fiers pour elles de cette reconnaissance obtenue après 4 ans d’existence ce qui est rarissime. Cela permettra de renforcer le travail commun : patientes, proches, médecins, chercheurs, laboratoires, communicants et autorités de santé pour qu’ensemble nous fassions bouger les lignes et reculer la maladie.

3 personnages et fleche rouge
Nous contacter

Si le message ne s'affiche pas correctement, accédez à la version en ligne

Pour être sûr(e) de recevoir tous nos emails, ajoutez newsletter@arcagy.org à votre carnet d'adresses !

Si vous souhaitez vous désabonner de la newsletter d’ARCAGY, rendez-vous sur cette page.